Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 19:07

Gaby ENAM

 

Rêves éclos

 

Les éditions de la Rose Bleue




Du rêve nait la poésie et de la poésie nait le rêve. Mais de la poésie nait aussi l’élan qui incite à l’écriture et à l’expression des sentiments les plus forts. Dans son ouvrage, Gaby Enam ouvre ses rêves aux lecteurs par la voie de la poésie.

         Elle a tenu à organiser sa présentation en deux parties. Le Trésor d’eau apparait comme un « prélude » à la « promesse de vie » qui est délivrée à l’enfant qui vient de naitre, et au poète néophyte qui s’ouvre à l’écriture. Car pour l’auteur, la poésie se conçoit comme la source, comme « un trésor au creux des mains ». De la folie du marginal à l’élan du cœur battant, elle se situe dans l’essentiel aux « mille couleurs rieuses ».

         Le titre de la première partie correspond à celui du dernier poème de ce premier ensemble, conclusion des premiers balbutiements de son approche poétique.

         Dans « Prémices » ; le nombre de poèmes est plus important. La plume commence à prendre son envol, et l’écriture laisse enfin place à l’inspiration spontanée sans retenue.

         Mais cette deuxième partie est organisée différemment avec des sous chapitres aux thèmes diversifiés. Il montre les centres d’intérêts principaux de la vie de l’auteur.

         La paix dans le monde, qu’elle décline dans le respect de la diversité et de la différence, fait ressortir sa démarche humaniste.  Elle tient particulièrement à la valeur de la famille. Et chacun trouve sa place dans cette unité « ensoleillée et belle », du papa à la maman, du fils à la fille.

         Le final consacré à Noël et à une superbe « prière à Marie» synthétise son aspiration à vouloir un monde meilleur.

         La croyance religieuse, quand elle se vit dans l’amour et l’authenticité, peut transformer le rêve éclos en réalité embellie par le miracle de la nativité.

         Du Togo où elle a vu le jour, et où elle a trouvé son équilibre, Gaby Enam a su s’ouvrir au monde extérieur par la voie de la création.

         Amie des arts, elle a associé le jeune artiste togolais Laka avec la reproduction en première de couverture d’une de ses œuvres « Moments de tendresse ».

         La préface présentée par Ephrem Seth Dorkenoo, s’inscrit tout en poésie dans la vision de l’auteur. En s’arrêtant sur le nom de l’éditeur, « La Rose Bleue », on ne peut s’empêcher d’établir un lien avec la beauté du jardin fleuri et coloré que nous offre l’auteur.

         Devant pareil parterre, il est à souhaiter que beaucoup d’autres roses fleurissent de l’inspiration de Gaby Enam.

 

Gaby Enam : ghislaine3son@yahoo.fr

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Je vous invite à visiter mon blog.
Sur le livre d'or je vous invite à mettre
une gentille dédicace
Françoise LABADIE
Répondre